Les histoires de Véro : j’apprend enfin DER, DIE, DAS

Je vous raconte des histoires insolites pour apprendre le genre des noms en Allemand. Pour cela, j’utilise une méthode de mémorisation : associer un lieu à un mot. J’ai décidé d’associer l’Allemagne à DER (où je vis), la France à DIE (où j’ai grandi) et le Royaume-Uni à DAS (où j’ai étudié). Voici donc une première tentative.

L’internet (das Internet) s’est installé en premier lieu en Angleterre bien avant la France. C’est ici que j’ai eu mes premières bonnes notes pour mes programmes (das Program) en SAS.
Je n’avais pas la télévision (das Fernsehen) pendant mes études. Si je devais voir un match avec David Beckam il fallait sortir.

Je vis en Allemagne. Sur mon écran d’ordinateur (der Bildschirm) s’affiche « Bitte nicht herunterfahren ». Mon ordinateur (der Computer/der Rechanter) et mon ordinateur portable (der Laptop) sont connectés à l’imprimante (der Drucker) et au scanner (der Scanner).

Quand j’ai un problème, je vais chez un ami en France au magasin L’unité Centrale (die Zentraleinheit). Sur le clavier (die Tastatur) français, on trouve la touche (die Taste) ç. Mais un clavier sans une souris (die Maus) ce n’est pas si facile que cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + dix-neuf =