un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien

Un chasseur sachant chasser doit pouvoir chasser sans son chien… et en allemand ?

C’est une spécialité française (par la quantité) mais il y en a aussi quelques unes en allemand 😉

1. Commençons gentiment

  • Panier, piano, panier, piano, panier…
  • Suis-je bien chez ce cher Serge ? Je cherche ce cher Serge.

2. Les indémodables

  • Les chaussettes de l’archiduchesse sont telles sèches, archi-sèches.
  • Un chasseur sachant chasser doit pouvoir chasser sans son chien.
  • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?
  • Un comte comptant ses comptes, content de son comté, raconte un conte, d’un comte con comptant des comptes mécontents, en contant un conte contant un comte con mécontent se contentant d’un compte con en mangeant son comté.
  • Ces six chauds chocolats-ci sont-ils aussi chauds quand ces six chocolats-là font leur show ?

3. Savoir écrire le mot « sain… »

  • Cinq saints sains de corps et d’esprit et ceints de leur cordon, portaient sur leur sein le seing de leur Saint-Père.

4. Les variations de « foi… »

  • Il était une fois,
    Une marchande de foie,
    Qui vendait du foie,
    Dans la ville de Foix.
    Elle se dit ma foi,
    C’est la première fois
    Et la dernière fois,
    Que je vends du foie,
    Dans la ville de Foix.

5. Vous pourrez entendre ce texte de Bernard Haller dans le film l’étudiante de la bouche de l’acteur Vincent Landon

  • Kiki était cocotte, et Koko concasseur de cacao. Kiki la cocotte aimait beaucoup Koko le concasseur de cacao. Mais Kiki la cocotte convoitait un coquet caraco kaki à col de caracul. Koko le concasseur de cacao ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu’un coquet caraco kaki mais sans col de caracul. Or un marquis caracolant, caduc et cacochyme, conquis par les coquins quinquets de Kiki la cocotte, offrit à Kiki la cocotte un coquet caraco kaki à col de caracul. Quand Koko le concasseur de cacao l’apprit, que Kiki la cocotte avait reçu du marquis caracolant, caduc et cacochyme un coquet caraco kaki à col de caracul, il conclut : je clos mon caquet, je suis cocu !

Si ces phrases vous disent quelque chose, qu’en est-il en allemand ?

  • Fischers Fritz fischt frische Fische, frische Fische fischt Fischers Fritz.
Le pêcheur Fritz pêche des poissons frais, ce sont des poissons frais que pêche le pêcheur Fritz.
  • Wer nichts weiß und weiß, dass er nichts weiß, weiß mehr als der, der nichts weiß und nicht weiß, dass er nichts weiß.

Qui ne sait rien et sait qu’il ne sait rien, en sait plus que celui qui ne sait rien et ne sait pas qu’il ne sait rien.

  • Wenn Fliegen hinter Fliegen fliegen, fliegen Fliegen Fliegen hinterher.

Si des mouches volent derrière des mouches, alors des mouches volent avec des mouches derrière elles.

Pour d’autres phrases en français, en allemand et dans d’autres langues, consultez Wikipedia ou rechercher Virelangue, ou « Zungenbrecher ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − cinq =